jeudi 10 mai 2012

Horus, notre Roro ...


Horus ... Tu étais un chaton de 5 mois, tu avais les yeux oranges et tu étais le seul, ce jour là où je visitais le refuge des Mistoufles, à ne pas miauler ou t'accrocher à moi. Je t'avais dit " Non ... petit chat ... j'ai déjà assez de mimis à la maison, je ne peux pas te ramener ... " et puis j'étais rentrée chez moi.
Mais tu ne m'as pas laissée en paix de tout le weekend et le lundi, je suis retournée te chercher ...


Tu as rapidement fait connaissance de tes copains et tu es devenu un très beau chat ...

Peureux, oui ... tu sursautais à chaque bruit, tu te cachais ...  mais on pouvais te cajoler pendant des heures, une crème de chat ...

Tu aurais eu juste 8 ans, mais voilà ... tu souffrais du coeur et une thrombose t'a emporté ...
Roro, tu ne nous réveilleras plus avec tes miaulements si variés qu'ils nous faisaient rire, tu ne feras plus de courses avec Anakin, tu ne passeras plus tes journées à dormir sur la fenêtre, tu ne connaitras pas Cordes sur Ciel.
Mais nous t'emporterons, comme le petit Akima, au plus profond de notre coeur...






7 commentaires:

  1. C'e' un posto in Paradiso, chiamato "Ponte dell'Arcobaleno".

    Quando muore una bestiola che è stata particolarmente cara a qualcuno, questa bestiola va al ponte dell'arcobaleno.
    Ci sono prati e colline per tutti i nostri amici tanto speciali così che possano correre e giocare insieme.
    C'è tanto cibo, acqua e sole, ed essi sono al caldo e stanno bene.

    Quelli che erano vecchi e malati sono ora forti e vigorosi. Quelli che erano feriti o storpi sono di nuovo integri e forti, come noi li ricordiamo nel sogno dei giorni e dei tempi passati.
    Sono felici e contenti, tranne che per una piccola cosa: ognuno di loro sente la mancanza di qualcuno molto amato, qualcuno che hanno dovuto lasciare indietro...

    Corrono e giocano insieme, ma un bel giorno uno di essi improvvisamente si ferma e guarda lontano, verso l'orizzonte. I suoi occhi lucidi sono attenti, trema per l'impazienza: tutto ad un tratto si stacca dal gruppo e comincia a correre, volando sul verde prato, sempre più veloce.

    Ti ha riconosciuto, e quando finalmente sarete insieme, vi stringerete in un abbraccio pieno di gioia, per non lasciarvi più. Una pioggia di baci felici bagnerà il tuo viso; le tue mani accarezzeranno di nuovo l'amata testolina e fisserai ancora una volta i suoi fiduciosi occhietti, per tanto tempo lontano dalla tua vita ma mai assente dal tuo cuore.

    Allora attraverserete,insieme , il Ponte dell'Arcobaleno......
    Un abbraccio
    Pinuccia

    RépondreSupprimer
  2. Nicole, tu sais que je suis à tes côtés dans ces moments pénibles.

    Horus était un superbe chaton (ils restent toujours des chatons...), toutes mes pensées seront aujourd'hui pour lui, et une petite bougie brûlera dans ma maison, pour l'accompagner dans sa nouvelle demeure.

    Et ce soir, en regardant le ciel, je verrai une nouvelle petite étoile briller un peu plus que les autres.

    Je t'embrasse tendrement.
    Véronique

    RépondreSupprimer
  3. Oh je suis désolée !!!
    J'ai un petit rouquin aussi qui nous discute beaucoup (même la nuit) et qui est très câlin.
    C'est difficile mais dit toi qu'il ne souffre plus et pense qu'au bon moment!

    RépondreSupprimer
  4. Une pensée émue pour Horus, il était magnifique, je te souhaitre beaucoup de courage Nicole...

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Nicole,

    Toutes mes condoléances pour ce deuxième coup du destin. Il fait sûrement des galipettes avec Akima.

    Bon courage,
    Fabienne

    RépondreSupprimer
  6. Chère Nicole, en allant visiter ton nouveau site internet (très agréable), je viens d'apprendre qu'Horus est parti vers d'autres cieux. Je pense bien à toi.
    Bises. Christiane.

    RépondreSupprimer
  7. une larme pour RORO et une bizz pour toi

    RépondreSupprimer

Un petit commentaire me fera plaisir ...